24h du Mans 2022 : Peugeot présente sa motorisation V6 Hybride

Peugeot est engagé pour les 24h du Mans 2022 dans la nouvelle catégorie Hypercar ! Peugeot continue de dévoiler son hypercar. Après des premiers visuels, c'est maintenant au tour de sa motorisation hybride V6. Cette motorisation hybride développe presque 1 000 chevaux mais sera bridée à 680 chevaux sur la piste afin de respecter le règlement de la catégorie Hypercar. Découvrons la motorisation HYBRID4 500 KW.

La motorisation HYBRID4 500 KW

La motorisation de l'hypercar de Peugeot pour les 24h du Mans est donc hybride. Cette motorisation, nommée HYBRID4 500 KW, est constituée d'un V6 essence en position centrale arrière et d'un moteur électrique sur l'essieu avant.​

La motorisation V6 essence

Il s'agit d'un V6 (à 90°) d'une cylindrée de 2,6 l développant jusqu'à 680 chevaux grâce à deux turbos. L'utilisation de deux turbos permet à Peugeot Sport d'abaisser le centre de gravité puisque ceux-ci sont placés en symétrie de chaque côté du moteur. Celui-ci pèse seulement 165 kg.

Un V6 biturbo constitue le meilleur compromis entre technologie, poids, architecture, fiabilité et performances. - François Coudrain, responsable groupe motopropulseur du programme WEC Peugeot Sport

La puissance du V6 est transmise aux roues arrière via une boite robotisée séquentielle à 7 rapports.

Ce moteur est entièrement nouveau et n'a rien à avoir avec le dernier V6 de Peugeot que l'on retrouvait dans la 208 Pikes Peak. Pour rappel, celui-ci était un V6 3,2 l à 60°.

motorisation hypercar le mans peugeot

La motorisation électrique

Le moteur électrique est situé sur l'essieu avant et sa puissance est envoyée aux roues avant via une boite de vitesse à 1 rapport (marche avant). Celui-ci développe jusqu'à 200 kW, soit 272 chevaux. Ce moteur électrique sera alimenté par une batterie de 900 V située dans la monocoque, dans un bac en carbone, sous le réservoir de carburant. La batterie est développée en collaboration avec Total via la filiale Saft.

Le pilote pourra adapter électroniquement le freinage afin de privilégier la récupération d'énergie grâce au freinage régénératif ou le freinage hydraulique classique.

Cette première collaboration entre Peugeot et Total fait écho à la construction d'une usine de fabrication de batterie dans le Nord de la France. C'est également un laboratoire technologique pour les deux groupes puisqu'ils travaillent sur de nouveaux types de batteries et une tension de 900 V inédite (habituellement entre 300 et 700 V pour une voiture électrique de série mais plus couramment entre 400 et 500 V).

Profil hypercar le mans peugeot

Le règlement de la catégorie Hypercar des 24h du Mans

Lion inside hypercar le mans peugeot

Le règlement de la nouvelle catégorie Hypercar des 24h du Mans est plutôt stricte et complexe.

Malgré sa puissance cumulée et conformément au règlement, Peugeot Hypercar ne pourra jamais délivrer plus de 680 chevaux (500 kW), hormis en bout de ligne droite lorsque les cellules de la batterie seront vides et que le moteur thermique devra faire office d’alternateur. Le moteur thermique profitera alors d'un bonus de 3% et atteindra une puissance de 700 ch.

Le moteur électrique ne pourra fonctionner que si la vitesse de l'hypercar est supérieure à 120 km/h. L'entrée dans les stands (limitée à 60km/h) pourra pour autant se faire avec le moteur électrique. Nous en déduisons que dans les épingles, ou les virages sérés, l'hypercar de Peugeot ne sera qu'une propulsion car elle ne pourra pas profiter de son moteur électrique à l'avant lui offrant 4 roues motrices. Ce sera donc dans les lignes droites et les virages à haute vitesse que les quatre roues motrices pourront procurer un surcroît de stabilité, de couple et de puissance.

Dans le cas où le moteur électrique est utilisé, la puissance du V6 sera modulée en fonction de la capacité de la batterie : le V6 développera au minimum 408 chevaux quand la batterie et le moteur électrique seront à pleine charge et 680 chevaux quand la batterie sera vide. Une balance se crée entre le moteur thermique et électrique afin de proposer continuellement 680 chevaux.

La batterie sera chargée à 100% avant le départ et utilisera la récupération d'énergie en course pour recharger les batteries.

Afin de s'assurer du respect des règles, Peugeot installera des capteurs dans son hypercar qui « enverront en temps réel la puissance sortie de chacune des roues aux instances de la FIA, lesquelles pourront ainsi veiller à ce que le quota de puissance maximum fixé par la BOP (balance of performance) soit respecté . »