Conseil sur entretien

Les pneumatiques

Prendre un rendez-vous

 

LES PNEUMATIQUES : ÉLÉMENTS ESSENTIELS DE SÉCURITÉ

 

Les pneumatiques constituent le seul lien entre le véhicule et la route. L’aire de contact au sol correspond environ à la surface d’une main, il est donc primordial de maintenir en permanence les pneus en bon état.

 

COMMENT CHOISIR VOS PNEUMATIQUES ?

 

La dimension, le code de vitesse et l’indice de charge sont déterminés par le Constructeur et le Manufacturier pour apporter un maximum de sécurité et d’agrément de conduite.

Le code de vitesse est un indice de résistance qui correspond au meilleur compromis performance/comportement/vitesse.

Ne choisissez pas un pneu au code de vitesse ou à l’indice de charge inférieurs à ceux homologués par le Constructeur, vous altéreriez la tenue de route de votre automobile. C’est dangereux et interdit par la loi.



SAVOIR LIRE LE MARQUAGE SUR UN PNEUMATIQUE

Structure du pneu

  •  Radial ou classique.

Dimensions du pneu (ex. : 195/55/15)

  • 195 = section (largeur) du pneu.
  • 55 = rapport hauteur/largeur en % du pneu.
  • 15 = diamètre de la jante.

Indice de charge

  • Charge maximale que le pneu peut transporter à la vitesse maximale (indiquée par le code de vitesse).

Code de vitesse

  • Vitesse maximale admise pour porter la charge maximale(indiquée par l’indice de charge).

Tubeless

  • Pneu sans chambre à air.

Indicateur d’usure

  • Zone où se situe le témoin d’usure, situé en fond de sculpture, dans une des rainures principales.

 

LE LABEL PNEUMATIQUE EUROPÉEN

 

L’instauration d’un label Européen sur l’étiquetage des pneumatiques a pour objectif de fournir des informations sur :

  • La consommation de carburant
  • La sécurité (l’adhérence sur sol mouillé)
  • Le bruit de roulement externe des pneumatiques

Cette réglementation vous permet de choisir vos pneus en fonction de leurs performances ou encore de leur impact sur l’environnement.


Mis en application au 1er novembre 2012, ce label est obligatoire pour tous les pneumatiques vendus en Europe à cette date.


CE QUE VEUT DIRE CE LABEL

 

Les 3 critères que l’on retrouve sur ce label vous permettent
d’évaluer la qualité de vos pneumatiques.

 

1. LA CONSOMMATION DE CARBURANT

 

Classé par catégories de A à G, ce premier critère vous indique l’impact de vos pneumatiques sur votre consommation de carburant.

Ainsi, entre un pneu de catégorie A et un G, vous économisez jusqu’à 300€ ou 80 litres de carburant sur la durée de vie de vos pneus (pour un véhicule roulant à 80km/h en moyenne).









2. LE FREINAGE SUR SOL MOUILLÉ

Principal indicateur de sécurité, ce critère lui aussi classé de A à G vous indique l’impact de vos pneumatiques sur votre distance de freinage.

Ainsi, entre un pneu A et un pneu F, la distance de freinage peut varier jusqu’à 18 mètres sur sol mouillé (en comparaison de deux véhicules identiques roulant à 80km/h).











 3. LE BRUIT EXTÉRIEUR

Ce dernier pictogramme vous indique en décibels (dB) l’intensité du bruit de roulement externe des pneumatiques.

À noter qu’une différence de 3 décibels (dB) entre deux types de pneumatiques équivaut à la multiplication par deux du volume sonore ressenti sur une route.

 

 

 

POURQUOI LES PNEUMATIQUES S’USENT ?

 

1. LE ROULAGE

La durée et les conditions d’utilisation (vitesse, état des routes, chaleur…) entraînent une dégradation progressive du dessin des pneumatiques.


2. UN GONFLAGE INADAPTÉ

La dégradation due à un sous ou sur gonflage est irréversible et peut entraîner une destruction du pneumatique avec mise à plat brutale.

 

> LE RÉFLEXE ENTRETIEN

Vérifiez régulièrement la pression de vos pneumatiques et systématiquement avant chaque long voyage. N’oubliez pas la roue de secours.

 

3. UN MAUVAIS ÉQUILIBRAGE

L’équilibrage supprime les vibrations des roues et des pneus. Ne pas équilibrer provoque un inconfort de conduite et une usure prématurée.

 

4. UNE MAUVAISE GÉOMÉTRIE

Un mauvais réglage du parallélisme entraîne une usure anormalement rapide pouvant aller jusqu’à perturber gravement le comportement routier du véhicule et provoquer la détérioration de la carcasse du pneu.

 

Conséquences d’un mauvais réglage de la géométrie des trains roulants

5. UNE VALVE DÉFECTUEUSE

La valve se détériore sous l’action de la force centrifuge. C’est un élément qui participe à l’étanchéité du pneumatique et donc à sa longévité.

 

COMMENT DÉTECTER DES PNEUMATIQUES USÉS ?

 

1. ALTÉRATION DE LA BANDE DE ROULEMENT

Déformations locales, coupures, usure anormale, sont autant de raisons pour remplacer d’urgence les pneumatiques. La profondeur minimum légale des sculptures est de 1,6 mm (épaisseur du témoin d’usure). Elle constitue le critère de sécurité à respecter. Sur sol mouillé, avec un pneu neuf, l’évacuation de l’eau est totale. Avec un pneu à 1,6 mm de sculpture, l’eau n’est plus évacuée totalement. Les risques d’aquaplaning et les distances de freinage augmentent.


2. ALTÉRATION DES FLANCS

Les coupures, les craquelures, les blessures par chocs (nids de poule, trottoirs, etc…), l’usure par frottement et toutes les déformations anormales sont des risques majeurs de détérioration des pneumatiques. Les détériorations sur le flanc du pneu ne sont pas réparables.

 

3. CONDUITE DIFFICILE

De fortes vibrations, un tirage subit à gauche ou à droite, peuvent être les signes d’un mauvais réglage du parallélisme ou de l’équilibrage.

 

> LE RÉFLEXE ENTRETIEN

Changez les trains de pneus dès qu’ils présentent des signes d’usure significatifs. Contrairement aux idées reçues, l’alternance avec le train opposé ne prolonge pas la durée de vie de vos pneumatiques et présente de sérieux risques pour votre sécurité.


 LA RÉGLEMENTATION INTERDIT DE MONTER…

  • Des pneumatiques de structures différentes, à l’exclusion de l’éventuel pneumatique de secours à usage temporaire.
  • Des pneumatiques de types différents sur un même essieu, qu’il soit à roues simples ou à roues jumelées.
  • Des pneumatiques avec des indices de vitesse ou de chargeinférieurs à ceux d’origine.

 

LE GROUPE CHOPARD VOUS CONSEILLE

 

  • Vérifiez régulièrement la pression de vos pneus. Une légère baisse liée à la diffusion naturelle de l’air à traversles composants est normale. De même, les températures hivernales font baisser la pression des pneus. Veillez alors à augmenter de 0,2 bar votre gonflage pour compenser les effets du froid.
  • Contrôlez toujours la pression de vos pneus à froid. Dans le cas contraire, ajoutez 0,3 bars à la pression conseillée.
  • Vérifiez que la valve possède toujours son bouchon car il contribue à l’étanchéité. Changez la valve à chaque changement de pneus. C’est plus sûr.
  • Montez les pneus neufs à l’arrière si vous ne changez que 2 pneus (pour les tractions avant) : vous obtiendrez une meilleure adhérence en courbe et une meilleure stabilité au freinage.
  • En hiver, remplacez vos 4 pneus été par 4 pneus hiver, vous augmenterez la motricité, vous diminuerez les distances de freinage et conserverez un meilleur contrôle du véhicule.

Prendre un rendez-vous